Recherche: - OU -

Bilan de la saison : Une baisse de la fréquentation pour une majorité de stations de ski.

En cette fin de saison 2016/2017, on constate une nouvelle baisse de la fréquentation pour la plupart des stations de ski d'Europe en raison du manque de neige. Le bilan varie en fonction de la taille des domaines skiables certaines stations présentes sur les massifs les plus enneigés et ayant une clientèle un peu plus haut de gamme, on réussit à tirer avantage de la situation.

Les derniers chiffres datant d'avril nous indiquent que la saison 2016/2017 devrait se finir avec une baisse de 3% de la fréquentation, des chiffres quasi similaires à la saison 2015/2016. Ainsi, la moitié des stations de ski décrivent l'année comme '' moyenne '', et plus d'un tiers d'entre elles comme '' plutôt mauvaise ''Seulement une vingtaine de stations, un peu plus haut de gamme considèrent avoir fait une bonne saison dans l'ensemble.

 

L'arrivée tardive de la neige en début 2017 a ainsi énormément perturbé le début de saison et plus précisément pendant les fêtes de fin d'année avec un recul de 20% de la fréquentation comparé à la saison dernière.  Juste avant les vacances de février, la fréquentation était alors de -7% pour atteindre -1% à la fin des vacances avec un pic à la mi-février. 

 

On constate également que l'enneigement à beaucoup variésur un même massif. Prenons l'exemple des Pyrénées, où la saison a été plutôt bonne sur les 2 extrémités du massif, mais plutôt décevante dans les Pyrénées centrales avec une diminution de la fréquentation de skieurs et de la neige.

 

Les stations de ski situées le long de la frontière avec l'Italie comme Vars, le Queyras, Montgenèvre ou bien encore Val-d'Isère ou Valfréjus, ont pu profiter de chutes de neige conséquentes.  Du côté du Massif Central et du Jura ou bien encore de la Haute-Savoie, la saison a été plus compliquée dans l'ensemble avec un manque de neige conséquent. La Suisse n'a pas non plus échappé à un hiver difficile, certaines régions comme la Suisse Orientale ou bien le Valais ont même connu l'hiver le plus sec depuis plusieurs décennies.

 

À noter quand même que les vacances d'hiver ont enregistré une hyperfréquentation record sur l'ensemble des massifs suite aux chutes de neige du mois de janvier.

 

Avec un ensoleillement supérieur aux autres années et des précipitations très disparates, la fin mars fut très calme pour l'ensemble des domaines. En ce qui concerne les vacances de printemps, elles pourraient être meilleures que la saison dernière au niveau de la fréquentation.

 

Cet hiver 2017 ne restera donc pas dans les annales en tant qu’hiver le plus enneigé, mais bien comme étant l'hiver le plus sec depuis 66 ans ! On peut ainsi se rassurer en constatant que ce genre d'anomalie météorologique n'arrive en général que très rarement.

 

Nous vous donnons donc rendez-vous fin 2017 pour une nouvelle saison de glisse, qui on l'espère cette fois sera riche en neige sur l'ensemble des massifs.

 

Suivez-nous :
Newsletter :